La Gestalt

Dans le travail d’accompagnement thérapeutique, je m’appuie sur la Gestalt.

Il s’agit, bien sûr, d’une posture d’accueil, d’écoute et d’acceptation du client, mais concrètement, il y a quelques éléments qui diffèrent d’autres approches thérapeutiques:

  • L’importance de l’ici et maintenant : je fais attention à ce qui se passe aujourd’hui, maintenant, durant la séance. Les émotions, les ressentis, le langage non verbal, aussi bien du thérapeute que du client, peuvent indiquer des pistes à explorer. La souffrance du passé est vécue en lien avec le présent : comment ce qu’il s’est passé avant me fait souffrir dans ma vie maintenant ?
  • La relation prend aussi une grande place dans la thérapie. La relation aux autres, certes, mais aussi la relation entre le client et le thérapeute. Il y a de fortes chances pour que ce qui se passe entre nous se produise aussi à l’extérieur dans le mode relationnel du client. Vivre en conscience la relation avec son thérapeute va permettre d’éclairer des difficultés relationnelles vécues à l’extérieur.
  • Le thérapeute engage ses ressentis, son expérience, son humanité, sa conscience de lui-même, des autres,  et de ce qu’il se passe pour lui (on parle d’awareness) au service de son client. La thérapie est une création commune du client et du thérapeute.